Acupuncture et grossesse

18 février 2021 | Maternité de Longjumeau

Maternité de Longjumeau - Acupuncture et grossesse

Dès le début de la grossesse et jusqu’à son terme, il est possible de recourir à l’acupuncture pour soulager la femme enceinte de nombreux maux.

Qu’est-ce que l’acupuncture ?

L’Acupuncture est une médecine traditionnelle chinoise. C’est une médecine holistique de prévention, complémentaire de la médecine occidentale.

L’énergie vitale (Qi) est composée du Yin et du Yang. Si ces deux composantes ne sont pas présentes à part égale dans le corps, cela crée un déséquilibre énergétique à l’origine de l’apparition de maladies ou de troubles. La circulation de cette énergie se fait le long de méridiens qui traversent le corps. Le but principal est de tendre vers un équilibre énergétique.

L’acupuncture est une thérapie naturelle qui ne comprend aucun produit chimique et n’induit pas d’effets secondaires.

Comment se passe une séance d’acupuncture ?

Il s’agit de stimuler des points spécifiques qui visent à rétablir la circulation de l’énergie vitale (Qi).

Cette stimulation se fait généralement à l’aide d’aiguilles (très fines, stériles et à usage unique). La moxibustion est également une technique largement utilisée en acupuncture, celle-ci consiste à stimuler des points à l’aide de la chaleur.

La séance débute avec un interrogatoire, un examen de la langue et des pouls. En fonction du diagnostic, quelques aiguilles sont placées pour une durée de 20 à 30minutes. Certains points peuvent être sensibles à la puncture, d’autres moins.

L’acupuncture pour quels maux ?

Les séances vous aident pour lutter contre :

  •  Les nausées et vomissements
  • Les brûlures gastriques
  • Les douleurs lombaires, sciatalgies
  • Les crises d’hémorroïdes
  • Les troubles du sommeil
  • Un utérus contractile
  • Les angoisses
  • Le syndrome du canal carpien
  • Les œdèmes
  • La position du bébé en siège
  • Et la préparation à l’accouchement, dès le 9ème mois en 3 séances

L’acupuncture à également sa place en salle de travail pour aider la survenue des contractions utérines, soulager certaines douleurs, assouplir le col et favoriser la descente du bébé. Mais aussi après l’accouchement, pour stimuler la lactation ou au contraire l’arrêter ; pour traiter les hémorroïdes ou des douleurs périnéales.

Existe t-il des contres indications ?

Les seules contres indications seraient une maladie ou une infection de la peau au point de puncture, ou une phobie des aiguilles.

Articles récents